Ils soutiennent l’action compétences openBIM menée par bSFrance

Lors de BIM World, trois organisations professionnelles de la Construction – l’AIMCC, EGF.BTP et la FNTP – ont signé une lettre de soutien au développement du label formation openBIM et de la certification professionnelle BIM internationale de buildingSMART.
D’autres organisations – comme Syntec Ingénierie – devraient rejoindre ces 1ers signataires mais aussi des clusters, des maîtres d’ouvrage, démontrant l’importance de l’acquisition et de la reconnaissance des compétences openBIM comme gage de confiance. De  nouvelles signatures prévues le 24 juin lors de l’assemblée générale de bSFrance.

La Lettre

Les organisations professionnelles du secteur de la construction sont engagées pour la modernisation des métiers de la filière, participant ainsi au développement de son attractivité. Cette modernisation passe par l’atteinte des objectifs de neutralité carbone et de résilience qui nécessite de s’appuyer sur les nouvelles technologies pour accompagner l’évolution des métiers. De plus, l’émergence de nouveaux processus et de nouvelles organisations du travail ont accéléré la généralisation du numérique dans les entreprises.

Bien que les compétences techniques métiers restent le socle fondamental des professionnels de la construction, ceux-ci doivent aujourd’hui les compléter par des connaissances connexes liées à la digitalisation des pratiques et des projets. Toute transformation, qu’elle soit digitale ou environnementale, passe par la formation. Aussi toute action visant à soutenir le développement et la reconnaissance des compétences « numériques » est à valoriser.

C’est pourquoi les signataires de cette lettre soutiennent le développement de la certification professionnelle BIM initiée par buildingSMART International. Cette certification est basée sur un référentiel internationalement partagé et supervisée en France par buildingSMART France via l’accréditation d’organisme de formation. Cette formation offre aux professionnels la possibilité de valoriser l’acquisition de compétences liées à la numérisation, l’organisation et la gestion des informations de la construction (BIM). Elle permet de faire valoir leur connaissance des standards et des normes openBIM permettant l’interopérabilité des échanges numériques de données.

Cette certification constitue une véritable opportunité :

  • pour la filière de consolider les connaissances nécessaires pour obtenir tous les bénéfices de cette transition numérique,
  • pour les maitrises d’ouvrages de s’entourer en toute confiance de professionnels formés pour mener des projets en BIM,
  • pour les entreprises de mieux recruter et gagner des marchés nationaux et internationaux,
  • pour les acteurs de valoriser leurs savoir-faire.

Aussi, nous soutenons le développement de la certification professionnelle proposée par buildingSMART et des formations labellisées openBIM. Ces actions participent à une construction durable et résiliente par la promotion de l’interopérabilité et de la continuité des données.

Le véritable enjeu de la filière réside dans l’intégration du numérique à nos pratiques pour que nous puissions relever les défis qui nous attendent, notamment au travers des enjeux climatiques.

X